Welcome !

Bonjour et bienvenue sur ce blog ! Vous y trouverez mes dessins, longtemps retenus en captivité pour certains, et fraîchement mis en liberté pour d’autres.

Ce sont des instants particuliers pour moi qui donnent vie à ces phénomènes sauvages, de temps en temps, lorsque je pose mon temps et redescends doucement des nuages…

Bonne visite !

Souvenir d’un moment dans l’avion pour Phnom Penh (Cambodge). Sérénité dans les nuages, au-dessus de kilomètres de mondes inconnus restant à explorer… ou à imaginer, avant d’atterrir dans le pays magique des temples d’Angkor – Crayons – Octobre 2018

La phrase

Il perdit les mots. C’est alors que naquit le début d’une phrase dans le blanc de l’hiver. Avec balbutiements, elle vacilla, et hésita longtemps avant d’avancer prudemment en ponctuation. Ses bras s’enroulèrent au fil des idées et elle essaya de ne pas trop s’embrouiller. Il arrondit les angles pour ne pas la froisser. La phrase s’allongea tout en long et déroula le chemin de ses pensées. Il prit doucement le ton de sa voix, et il dit.


Histoire mignonne

Musique : Mayra Andrade – Segredu

Edgar Rose flambe dans son costume d’oiseau sérieux. La droiture de sa posture lui donne un air assuré et, comme des ailes, il déploie son âge avec prudence et concentration.

Il arrive qu’il en vienne à perdre son sérieux, que dans ses yeux se mette à pétiller un grain de folie. Alors, tout d’un coup, il commence franchement à éclater de rire… Il rit de tout, même de lui, et la vie se met soudain à danser tout autour. Tout prend un deuxième sens, léger. Il s’éclate comme un petit fou !

Alors, il se penche en arrière et adresse tendrement un clin d’oeil à son enfant intérieur. Puis, il reprend vite son sérieux et continue son chemin avec le sourire, concentré à nouveau, plus impeccable que jamais, et un peu plus Rose encore.

Crayons – Février 2019 – La Roche Bernard


Force intérieure

La Torche. Toute cette lumière, et les éléments qui se déchaînent. Je me déchaîne avec eux, c’est le bonheur ! Cent fois j’ai vu cet endroit, mais jamais le paysage n’est le même. La nature se réinvente un équilibre chaque jour et toujours, elle donne la puissance des vagues. Quelle énergie !

A chaque ressac, je sens battre le coeur du monde… à chaque rafale, le vent fait battre le mien avec lui. Je me sens chez moi, et bien entourée. Cet horizon. La liberté. Une balade avec la mer, et me voilà ressourcée. … Parée !

Crayons – Février 2019
Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer